T-Shirts

L’AGES offre des T-shirts aux couleurs de la faculté des Sciences!

Ce T-Shirt est en vente 10$ au local de l’AGES.

Il nous reste les vieux modèles en cotton. Les nouveaux chandails sont des produits locals et biologiques.

 

 

 Valeurs véhiculées

Pour ceux qui croient que ce vêtement n’est qu’une pâle copie de ce qui a déjà été amorcé par les facultés d’Administration et de Génie, je leur répond qu’ils ont tout faux.  Le but ici n’est pas d’être en compétition pour savoir quelle faculté est la meilleure (même si c’est ce qu’on peut croire au premier degré), mais de permettre à chaque étudiant d’avoir un sentiment d’appartenance à sa faculté.  À chaque fois qu’un étudiant de Sciences porte ce T-shirt, il peut représenter fièrement sa faculté peu importe où il se trouve, et se trouver dans une pièce remplie de vêtement bleus est encore plus unifiant.  Au-delà de l’appartenance à la faculté, le vêtement crée aussi un sentiment d’appartenance à l’Université de Sherbrooke en général, la Sherbrooke Machine étant un symbole unique à l’Université.

 

Histoire

L’idée de ce T-shirt vient tout d’abord de la faculté d’Administration.  Un des professeurs de cette faculté disait de lui-même : « I’m a Sherbrooke Machine » (Je suis une machine Sherbrookoise).  Les étudiants décidèrent donc de créer un T-shirt à cette effigie.  La pièce de vêtement gagna rapidement de la popularité et l’idée fut reprise par la faculté de Génie.  Ceux-ci créent ensuite le très connu : « I build the Sherbrooke Machine » (Je construis la machine Sherbrookoise).

Lors des Jeux du Commerce, organisés par la faculté d’Administration, un nouveau T-shirt fut créé pour l’évènement intitulé: « You can’t stop the Sherbrooke Machine » (Vous ne pouvez pas arrêter la Machine Sherbrookoise).  Vu la popularité du nouveau chandail, Génie rétorqua avec « I really Build the Sherbrooke Machine » (Je construis vraiment la Machine Sherbrookoise).

Plusieurs sessions s’écoulèrent avant qu’il y aie d’autres développements sur l’épopée de la « Sherbrooke Machine ».  À l’automne 2009 cependant, une alliance ultra-secrète fut créée entre l’AGES (Sciences), l’AGEFEUS (Éducation) et l’AGED (Droit) pour contre-carrer les plans diaboliques de Génie et Administration pour le contrôle de la Sherbrooke Machine.

Chaque parti fut donc mis à contribution pour créer sa propre version du fameux vêtement.  C’est le 7 février 2010, lors d’un CA de la FEUS que furent présentés pour la toute première fois les nouveaux designs, devant le regard furieux de Génie et Administration et la jalousie des facultés non-participantes.  Les nouveaux slogans inscrits furent donc:

  • Sciences: « I’m the brain behind the Sherbrooke Machine » (Je suis le cerveau derrière la Machine Sherbrookoise)
  • Éducation: « I educate the Sherbrooke Machine » (J’éduque la Machine Sherbrookoise)
  • Droit: « I rule the Sherbrooke Machine » (Je dirige la Machine Sherbrookoise)
  • FEUS: « I federalized the Sherbrooke Machine » (J’ai fédéralisé la Machine Sherbrookoise) Ce chandail fut offert à la FEUS par l’AGEEFEUS.

Le lundi suivant, les T-shirts furent mis en ventes pour les étudiants.

 

Quelques semaines plus tard, ce fut le tour des enseignants de s’en mêler… (Traduction: J’enseigne les étudiants derrière la Machine Sherbrookoise)

 

 

 

 

Conclusion

Lentement, mais sûrement, la Sherbrooke Machine prendra le contrôle du Québec, pour ensuite s’étendre au Canada, à l’Amérique du Nord, puis à la planète entière.  La conquête de l’Espace à l’aide de la Sherbrooke Machine est une histoire à venir…